Mons: Première étape, premier succès!

Alors c’était la règle: la première ville que nous visiterons sera tirée au sort dans un chapeau magique et, quelle qu’elle soit, qu’il pleuve ou qu’il vente, nous nous y rendrons!

Le chapeau en a décidé ainsi: Mons

w: but where is that actually?

s: Mons, Bergen in dutch.

w: aaallrighty! … but… where is that?

Okay, cet épisode remonte déjà à quelques semaines et il se peut que la retranscription ne soit pas tout à fait fidèle à la réalité mais ça le rend tout de même sympa, et prouve avant tout que par cette question, notre projet révèle tout son intérêt!

Mons donc, joyeuse bourgade de notre premier, capitale européenne de la culture en 2015  (oui oui: http://www.mons2015.eu/fr/), mais avant tout LA ville du Doudou, d’Eric et Rac, et puis heuuu c’est à peu près tout ce que nous connaissions en rassemblant nos informations.

Coup de bol! De part une précédente formation en Hainaut (Technocité) j’avais personnellement déjà un ou deux précieux contacts sur place, de quoi nous aiguiller, nous motiver, et nous héberger! En plus de ça, un ancien collègue organisait justement une soirée Rock’n Roll au Bateau Ivre, place tout bi des bars montois, situé, qui plus est, sur sa Grand place! http://www.lebateauivremons.webself.net/

Mais revenons au début de notre escapade puisque ce vendredi, c’est à Bruxelles que  nous nous donnons rendez-vous pour un départ synchronisé vers la wallonie occidentale. De bonne augure, avec quelques cannettes en poches ce départ en train a une allure de départ pour Bruxelles-sud Airport! Et pourtant, cette fois nous ne quitterons pas le territoire belge.

Après une quarantaine de minutes de train et la lecture brève du guide du Routard “Belgique”, nous arrivons bel et bien à destination où Guillaume nous accueille à bras ouverts avec sa bonne humeur caractéristique. Excellente première impression (même si c’est pas comme si je ne m’y attendais pas)! Et nous traversons brièvement la ville pour rejoindre ces chers Catherine, Nico et Laurie qui nous attendent avec l’apéro! C’est parti Mons Kiki.

Si la soirée s’entame avec facilité, nous revenons tout de même à l’objet de notre visite qui est aussi, voire surtout, la ville, ses activités culturelles, bref: ses bars, bref: ses guinzes comme on dit là-bas! Alors direction un premier bar non-loin de chez Guillaume: le …… Et là, on se rend compte que, à Mons, on se sent vraimment comme chez soit. Tout d’abord par sa sélection de bières spéciales (on va pas le redire pour chaque destination) parmi lesquelles une bière locale ou l’autre (nous optons pour la Saint-Feuillen) un barman ultra sympa qui, avec le sourire, nous sert et passe la musique de notre choix. Mais surtout, comment ne pas se sentir à l’aise quand après deux-trois verre on peut tomber le pantalon (ou plutôt le perdre) en dansant une sorte de queu leu leu sur une musique surréalistement inappropriée? Nous perdons déjà une membre du groupe et suivont notre chemin vers la Grand-place de Mons.

La Grand-place a ce côté imposant et élégant de celle de Bruxelles, mais à la fois plus petit qui lui donne un air bien plus chaleureux. Pour la photo et pour info, elle a aussi son Manneken Pis local, tout aussi attachant et délirant, n’oubliez pas de caresser de la main gauche ce petit singe porte bonheur!

La soirée atteint son Climax donc au Bateau Ivre où le Duke nous mixera des morceaux judicieusement sélectionné, des meilleurs classiques à des choix parfois tellement underground que, ce qu’on croyait soit même underground, semble de la varièt’ (enfin j’me comprends). Ça décolle donc sur le dance-floor et le groupe s’émiette encore un peu. Au moment de prendre l’air et de s’en rendre compte, Nico nous emmène littéralement en safari. Le bar d’à côté, certains le surnomment Cougar-Town! Ce bref périple m’a rapidement fait comprendre le sens de cette appellation et nous fait vite ressortir pour prendre un dernier verre devant ces deux café toujours aussi remplis.

Alors il est sans doute quatre heure, lorsque nous envisageons un retour au bercail de Nico qui nous propose son toit pour l’occasion. Ce retour sera ponctué d’une rencontre avec de “charmantes” fliquettes à cheval, non, elle ne nous donneront pas le numéro d’Elio; et un passage nécessaire par LA friterie de Mons, chez Bily! Notre état ne nous permets pas de vous certifier que les frites sont vraiment succulente, d’ailleurs je me demande si il n’y avais pas trop de monde et qu’on est pas allé autre part finalement. Peu importe, on l’a vu de nos yeux, et le monde confirme sa réputation! Vas-y chez Bily! http://friteries.weskonva.be/94-bily.friterie

Une dernière pinte ouverte chez l’ami Nico afin de ne pas dormir la bouche sèche…

Matin douloureux ( dj’ a mâ m’ tiess) mais il nous reste de la force pour accomplir notre mission: Connaître Mons!

La compagnie de la veille nous brief alors sur les hot-spots d’un dimanche matin à Mons après un riche petit déjeuner (des omelettes en coeurs…).

C’est parti, caméra au poing, nous reprenons une photo du petit singe, nous entrons dans l’office du tourisme où l’accueil est vraiment sympa. Nous traversons l’hotel de ville vers le jardin, derrière quand tu rentre dans le bâtiment de la place, que tu montes et tout. Et là: “L’arbre kikine” (il se reconnaîtra). Continuons notre visite jusqu’au pied de Beffroi. Magnifique vue sur la ville et ses environs, cette tour est brillante et imposante alors que le paysage est calme et plat (d’où le nom Mons?).

 

A faire ensuite, boire une bière flambée dans le petit pub du piétonnier (voir vidéo) c’est pas top comme goût mais ça a le mérite de nous rebooster pour un dernier verre ou deux sur la place (encore une fois) mais en terrasse cette fois. Débriefing, hésitation, “On resterai bien un jour de plus?”

Bref Mons, c’est pas énorme, mais l’ambiance est top. Et même si on a vu cinq fois la grand-Place en 24h, on a hésité à doubler la mise! C’est ça l’esprit 12belgiancities !

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to Mons: Première étape, premier succès!

  1. racheleuchner says:

    J’adore! J’ai toujours eu envie de mieux connaître votre petit pays..en attendant, le blog me suffit! J’attends le prochain épisode les gars!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s